01 84 17 59 17 Téléphone
Toggle Menu
  Panier
0
La galerie des artistes contemporains

Tableau, acrylique sur toile d'Eliora BOUSQUET : L'essence des rêves (3)

5 800
Veuillez selectionner une version du produit
Veuillez selectionner votre personnalisation
  Poser une question
CATÉGORIE :
Peinture - Abstrait
RÉFÉRENCE :
BOUSQUET08
DESCRIPTION :

Tableau d'Eliora BOUSQUET : L'essence des rêves (3) ( art contemporain - abstraction lyrique)

Acrylique/Toile
Dimensions : 80 cm x 80 cm x 2 cm
Année : 2018
Sans cadre
Couleurs dominantes : Vert et Rouge
Pièce unique

Livraison colissimo gratuite

En savoir plus sur l'artiste

Eliora BOUSQUET

Française de nationalité et de coeur, je suis née à Angoulême, patrie des Valois, en 1970... J'espère mourir jeune... le plus tard possible!

Artiste professionnelle résidant à Paris, je peins et dessine depuis l'âge de sept ans.

La création, quelles que soient ses formes, a toujours été ma passion. C'est aujourd'hui devenu plus que cela: une raison de vivre et un leitmotiv permanent.

Etrangement, c'est la poésie qui m'a donné la passion des couleurs... puis l'envie de m'exprimer librement par le dessin et la peinture : Charles Baudelaire, Théodore de Banville, Alphonse de Lamartine, Victor Hugo et plus tard John Keats, William Blake et autres poètes romantiques de la seconde moitié du 19° siècle.

J'étais - et suis toujours - fascinée par la portée symbolique des associations de mots et de couleurs dans l'utilisation savante que faisaient ces poètes de métaphores, périphrases, oxymores et autres images surréalistes. Parmi celles qui m' interpellaient lorsque j'étais enfant : "voir la vie en rose", "espérer des lendemains bleus", "être vert de rage", "rire jaune", "faire grise mine", "partir à l'heure bleue", "avoir le moral gris comme la pluie",...

    "La Nature est un temple où de vivants piliers

    Laissent parfois sortir de confuses paroles ;

    L'homme y passe à travers des forêts de symboles

    Qui l'observent avec des regards familiers.

    Comme de longs échos qui de loin se confondent

    Dans une ténébreuse et profonde unité,

    Vaste comme la nuit et comme la clarté,

    Les parfums, les couleurs et les sons se répondent."

    Charles Baudelaire - Correspondances, Les fleurs du mal (1861)

 

Romantique, nostalgique, idéaliste, ces associations m'ont d'abord inspiré des poèmes.

Puis, combinées à de la musique- notamment classique et jazz - elles ont nourri mon imaginaire jusqu'à me persuader que la peinture, qui permettait de définir la plus large palette possible de couleurs, était, bien plus qu'un art, un langage à part entière, trouvant sa source dans la musicalité des choses.

   

Un langage silencieux, certes, mais qui, contrairement aux mots, ignorait les frontières de la langue et permettait donc une liberté d'expression totale...


Artiste soutenu par la Galerie Art et Miss - Paris

------------------------------------------------------------------------------------------------------

*Cette oeuvre  étant également en vente en galerie, il se peut qu'elle y trouve acheteur, et que  malgré nos mises à jour fréquentes  elle soit indisponible; dans ce cas, nous procèderions alors à remboursement immédiat.

** Malgré le soin apporté à nos photos, il se peut qu'une légère différence subsiste avec la couleur réelle.

***Toute copie à usage public et/ou commercial est strictement interdite.  Les textes et photos sont protégés par le code de la propriété intellectuelle.

 

5 800
Veuillez selectionner une version du produit
Veuillez selectionner votre personnalisation
  Poser une question
VOUS POURRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :