La galerie des artistes contemporains
FRAIS DE LIVRAISON OFFERTS
En France
PAIEMENT SÉCURISÉ
Visa, Mastercard...
SATISFAIT OU REMBOURSÉ
14 jours pour changer d'avis
SERVICE APRÈS VENTE
A votre écoute de 13h à 19h

Tableau, huile et bitume sur toile de Josiane SAYA : Anonyme - maroquinier

1 200
Veuillez selectionner une version du produit
Veuillez selectionner votre personnalisation
  Poser une question
CATÉGORIE :
Figuratif
RÉFÉRENCE :
SAYA28
DESCRIPTION :

Tableau, huile et bitume sur toile de Josiane SAYA : Anonyme - maroquinier

huile et bitume sur toile 
80 cm x 80 cm x 2 cm
Année : 2019
Encadrement : sans
Pièce unique

Livraison colissimo gratuiite

En savoir plus sur l'artiste


Josiane SAYA

"Je peins ce que je pense et mes peintures ne correspondent jamais à ce que j'avais prévu !"

Au cours de ces dernières années, Josiane SAYA a mis au point une technique de peinture à l’huile sur métal

 

Formations
2001 – 2003 Formations Modulaires en Arts Appliqués dans les écoles BOULLE et DUPERRE.
2001 – 2002 Formation Peinture à l’huile par Ferdinando Coloretti – Graphiste.
1990 – 1995 Formation Peinture à l’huile par Pierre Ramel, élève de Mac Avoy – Peintre
Vice-Président du Salon d’Automne à Paris (années 90).
1986 – 1990 Formation Peinture à l’huile par Claude Sutter – Peintre
Membre du Salon d’Automne à Paris (années 90).
1967 – 1976 Formation Aquarelle, céramique, Techniques Mixtes par M.Lagabrielle – Peintre -
Aquarelliste – Céramiste, diplômée de l’école de Beaux-Arts de Bordeaux.
                  --------------------------------------------------------------------------
Pourquoi ces portraits ?

Parce-que l’Art virtuel est en marche et que je m’interroge sur le devenir des créateurs qui travaillent dans la solitude de leur atelier, voici quelques portraits de créateurs que j’ai eu envie de peindre dans la lumière.

Les spéculateurs capitalistes, ceux-là même qui, aujourd’hui contrôlent les marchandises artistiques, revendiquent que demain ; l’Art ne sera plus que virtuel, immatériel, propre et sans odeur.

Dans le processus de création d’une œuvre, on construit, on capture des forces et dans l’immédiateté on sent vibrer notre âme.

N’allons-nous pas éprouver une frustration indéfinissable si nous ne pouvons plus caresser, façonner la matière, manipuler les matériaux et si nous ne pouvons plus sentir les odeurs ?

Aurons-nous encore peur de ne pas réussir ? Aurons-nous le même enthousiasme à faire ? Seronsnous libre de décider ?

S’ils veulent exister et vivre de leur Art, les créateurs besogneux, déjà confrontés à l’élitisme et au mépris d’individus peu scrupuleux devront troquer leur matériel contre une machine. Une œuvre produite par l’informatique nous fera t-elle ressentir les mêmes émotions que lorsque nous contemplons une œuvre travaillée par le génie de la main qui sollicite l’intelligence ?

Comment pourrons-nous différencier une réalité virtuelle du réel ?

Que deviendront tous ces créateurs inventifs, qui transforment la matière et qui n’auront pas envie de suivre ce mouvement. Ils sont talentueux et rencontrent de grandes difficultés à vivre de leur Art, parce-qu’ils doivent payer des emplacements à des prix très élevés pour exposer sur les marchés d’Art ? Parce-qu’ils ne perçoivent un revenu que s’ils vendent leurs créations et parcequ’ils sont devenus des esclaves dans un monde spéculatif de l’Art.

Après le pressurage d’une société de sur-consommation qui nous manipule, nous dévore et qui détruit la nature,voici le temps de l’automatisation de L’Art.

Combien serons-nous à désobéir et à nous rebeller ?

N’y a t-il pas un danger à ne découvrir que des images sur images ? Ferons-nous encore l’effort d’ Imaginer ? Ne risque t-on pas de devenir aussi des automates bombardés par des ondes et enfermés dans une image virtuelle ?

Je crois que l’Informatique est un outil utile lorsqu’il nous permet de communiquer, d’améliorer nos concepts et lorsqu’il nous aide à concrétiser nos créations mais il peut-être destructeur si ces productions deviennent pré-fabriquées, formatées et manipulatrices.

C’est la machine qui œuvre par des logiciels performants, nous rendant physiquement inactifs.

Y aura t-il encore des étourderies, des maladresses des accidents, inconsciemment provoqués par les créateurs et qui sont parfois à l’origine de chefs d’œuvres ?

Quelle place laissera t-on à la spontanéité, à l’inattendu et à l’irrégularité ? Que sera l’esthétique et la recherche de l’Harmonie ?

Que deviendra la passion de l’Artiste enfermé dans un espace, face à son écran ?

Que deviendra la science intimement liée à l’Art ?

Ne va t-on pas s’emprisonner un peu plus dans l’individualisme, oublier de découvrir le monde et ignorer la nature ?

J.Saya – 2019

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

*Cette oeuvre  étant également en vente en galerie, il se peut qu'elle y trouve acheteur, et que  malgré nos mises à jour fréquentes  elle soit indisponible; dans ce cas, nous procèderions alors à remboursement immédiat.

** Malgré le soin apporté à nos photos, il se peut qu'une légère différence subsiste avec la couleur réelle.

***Toute copie à usage public et/ou commercial est strictement interdite.  Les textes et photos sont protégés par le code de la propriété intellectuelle.

1 200
Veuillez selectionner une version du produit
Veuillez selectionner votre personnalisation
  Poser une question
VOUS POURRIEZ AUSSI ÊTRE INTÉRESSÉ PAR :